Le Cavalier Noir d’Arras a terminé sa saison en nationales en apothéose !!!!

En Nationale 2 Arras a remporté ses deux rencontres ce weekend face à Noisy le Grand B et Rueil Malmaison B.
papillon
Samedi ARRAS-NOISY LE GRAND 4-2

Victoires de Bruno LAURENT,Daniyal SAIBOULATOV,Pascal ANDRIEUX et Vincent GOASDOUE,nulles de Alain DEGAND et Sidonie BELLOC

Dimanche RUEIL MALMAISON-ARRAS 1-4

Victoires de Bruno LAURENT,Etienne BAUDUIN,Edmond STAWIARSKI,Sidonie BELLOC,nulles de Daniyal SAIBOULATOV,Pascal ANDRIEUX ,Alain DEGAND.

Ces deux précieuses victoires ont permis à ARRAS non seulement de se maintenir en Nationale 2 mais aussi de terminer à une belle 6ème place (sur 12 équipes)

Les ambitions seront revues à la hausse la saison prochaine et une nouvelle accession en Nationale 1 est envisagée.

En Nationale 4 l’équipe B a rempli son contrat et a battu Armentières 5-0 et accède à la Nationale 3 pour la première fois depuis 5 ans !!!

Victoires de Jean Louis HENNE,Julien SIAUVE,Samuel HENNUYER,Clément LECLERC ,Jérémy ALABART,Nulles de Ermal ISUFI,Xavier SINTIVE et Pierre POLAT

ARRAS aura donc deux équipes représentées au plus haut niveau en 2014/2015.

Rappelons que les entraînements ont lieu chaque samedi de 14h à 20h au siège du club Foyer Jean Amoureux rue du Crinchon et que l’école d’échecs fonction également chaque samedi en période scolaire de 14h30 à 16h.

Renseignements auprès du Président STAWIARSKI Edmond tél 03/21/55/16/27 ou 06/03/69/10/68

email : edmond.stawiarski@free.fr

Une réflexion au sujet de « Le Cavalier Noir d’Arras a terminé sa saison en nationales en apothéose !!!! »

  1. Dernière partie folklorique :
    Je donne un pion à la sortie de l’ouverture, mais j’arrive à compliquer un peu une menace d’attaque sur le Roi.
    Du coup, il gaffe aussi et me redonne le pion avec initiative.
    On se propose alors mutuellement 4 ou 5 fois la nulle sans l’accepter
    Je finis par arriver en finale avec un ou deux pions de plus.
    Et j’oublie la pendule en calculant le meilleur coup gagnant vers le 28° coup.
    Perte au temps …

    Heureusement que j’avais gagné la veille un partie qui aurait pu être décisive.

    Vincent Goasdoué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *